1er magazine de la Réunion et de l'Océan Indien

Sport : tous égaux face à l’effort ?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Pratiquer une activité physique est essentiel pour rester en bonne santé. Mais il faut bien reconnaître que la tolérance à l’effort n’est pas la même pour tous. Si certains parviennent à maintenir un rythme soutenu et à pratiquer de nombreuses heures de sport chaque semaine, pour d’autres, les choses ne sont pas aussi simples. Alors sommes-nous tous égaux face au sport ? C’est ce que La Woman Mag vous propose de découvrir dans cet article.

 

La génétique : des inégalités dès la naissance

 

Et si vos capacités sportives étaient inscrites dans vos gènes ? Et si vous n’étiez pas fait pour être un sportif aguerri ? Et si, au contraire, vous étiez doué en course à pied parce que vous avez ça dans le sang ? C’est ce que le journaliste David Epstein a relaté dans son livre « The Sports Gene » (aux éditions Talent Sport, paru en octobre 2014). Dans ce livre, il est question de mettre en avant le fait que même les plus grands champions sportifs ne sont pas égaux face à la pratique sportive : la génétique entre en ligne de compte avant toute chose, et l’entraînement vient seulement par la suite.

 

Des propos confirmés par le Professeur Kathryn North, pédiatre, neurologue et généticienne à l’université de Melbourne en Australie, grâce à ses recherches sur une protéine qui joue un rôle fondamental lorsque les fibres musculaires sont sollicitées lors de l’effort.

 

 

Ce qui met en lumière une théorie essentielle, selon laquelle personne ne naît égal à aucun autre individu face aux capacités sportives, et que, pour aller plus loin, des mutations génétiques seraient même à l’origine de la performance sportive de certains. Si vous ne vous sentez pas l’âme d’un sprinter, c’est donc qu’il y a peut-être une bonne raison…

 

Développer ses performances

 

Les spécialistes du sport distinguent 3 types de résistances à l’effort, qui sont la résistance de courte durée, la résistance de moyenne durée et la résistance de longue durée. Ces données correspondent au déploiement d’énergie du corps face à la durée de l’effort, et comme vous en doutez sans doute, personne ne dispose des mêmes ressources. En revanche, si les prédispositions génétiques y sont pour beaucoup, il est toujours possible de s’entraîner sur le long terme pour développer de meilleures performances.

 

Ainsi, les professionnels du sport estiment que si l’objectif de l’entraînement est de développer de la force, il faut intégrer entre 4 et 8 répétitions pour un exercice, tandis que pour développer la résistance, il faut faire entre 25 à 45 répétitions. Aussi, pour aider le système cardiovasculaire et respiratoire à se développer, ce sont 100 répétitions qui sont nécessaires. Comme vous pouvez le constater, chaque intensité offre des résultats différents.

 

 

Tout le monde peut-il pratiquer un sport ?

 

En théorie, chacun peut choisir le sport qui lui plaît. Mais compte tenu du fait que personne ne dispose des mêmes capacités et de la même résistance à l’effort, il est préférable de parler à son médecin de ses projets sportifs avant toute pratique. De cette façon, un médecin peut, par le biais d’un bilan complet, évaluer votre résistance à l’effort et vous orienter vers un sport adapté à votre corps. Cela ne veut pas dire que vous ne pourrez jamais pratiquer un sport à intensité élevée, car avec beaucoup d’entraînement, il est possible d’obtenir de beaux résultats.

 

Il s’agit surtout de pratiquer un sport dans de bonnes conditions et de façon sécurisée, afin d’éviter toute blessure ou autre fâcheuse conséquence comme un accident cardiaque. Car en soi, la pratique d’une activité sportive est bonne pour la santé. Il faut toutefois s’assurer qu’aucune pathologie silencieuse ne compromette le bon déroulement de vos entraînements et par extension, ne mette en péril votre santé. Il est préférable de reprendre une activité sportive adaptée à vos capacités de façon modérée mais régulière, plutôt que de vous lancer dans un sport extrême et de façon intensive, si vous êtes un sportif occasionnel.

 

Et vous, quel sportif êtes-vous ?

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

La femme indépendante

La femme indépendante est un sujet qui pourrait être traité longuement et en de nombreux sens, tant il y aurait à dire. L’évolution des femmes