1er magazine audio audio audio de la Réunion et de l'Océan Indien

Près d’une mère célibataire sur deux dit être à découvert tous les mois. Comment y remédier ?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

La monoparentalité rime souvent avec beaucoup de charges, revenu insuffisant et crédit et une situation financière difficile qui si on ne fait pas attention peut vite entrainer une situation de surendettement s’il n’est pas maîtrisé. En France, on note plus de 1,5 million de femmes célibataires qui élèvent seules leur enfant et une mère sur deux affirme être à découvert presque tous les mois et a une difficulté à boucler chaque fin de mois. Zoom sur les astuces et conseils pour y remédier.

 

Qu’est-ce qu’un découvert bancaire ?

 

Le découvert bancaire est une solution de financement à court terme qui correspond à des crédits accordés par la banque. Il peut revêtir une forme de tolérance de la banque qui va accepter de régler un ou des paiements lorsqu’il n’y a plus de liquidité dans le compte du propriétaire.

 

Il peut également correspondre à une facilité de caisse accordée par la banque. La différence entre les deux se situe au niveau de la durée du crédit. Généralement, une facilité de caisse correspond à une durée de 15 jours, tandis qu’un découvert peut durer un peu plus longtemps.

 

Quelles sont les principales causes d’un découvert bancaire chez les mamans solos ?

 

Généralement, les principales causes d’un découvert bancaire restent l’insuffisance de fonds du ménage, la fragilité financière, l’insuffisance de provision due à un non-respect du budget pré établi. Cela pousse les mamans à effectuer une demande d’autorisation de découvert qui finissent par devenir une autorisation systématique via les cartes bancaires.

 

Il reste tout de même important de noter qu’un découvert en compte n’est pas gratuit. Les découverts accordés par les établissements de crédit engendrent des frais. Outre les frais de tenue de compte, l’emprunteur doit tenir compte des frais supplémentaires liés aux opérations de découvert. On peut citer par exemple les frais de découverts et les frais de commission. En cas de rejet de la demande de découvert, des frais de rejet seront facturés en sus.

 

Le cercle vicieux du découvert bancaire

 

Selon une enquête Ipsos/Logica Business Consulting, une maman solo sur deux affirme faire appel à un découvert pour réussir à boucler ses fins de mois et une femme sur cinq avoue avoir de plus en plus de difficulté à s’en sortir et a peur de tomber dans une situation précaire.

 

En effet, les femmes ont tendance à utiliser les découverts à la place d’une demande de crédit. Toutefois, se défaire d’un découvert permanent reste tout à fait possible et si vous faites appel à votre banquier, il peut vous proposer des solutions efficaces proposées par son établissement bancaire.

 

 

Comment se défaire d’un découvert bancaire ?

 

Pour remédier à votre situation, voici quelques astuces et conseils efficaces pour en finir avec les découverts bancaires.

 

1.     Changer de banque

Pour ne plus être tenté par un découvert bancaire, pourquoi ne pas tout simplement changer d’établissement de crédit ? Vous pouvez opter pour une banque qui n’autorise aucun dépassement ou des découverts bancaires très limités. Vous pouvez laisser de côté les banques traditionnelles et choisir une banque en ligne.

 

2.     Payer ses découverts petit à petit

Des millions de consommateurs tombent facilement dans le piège du découvert bancaire. Cependant, certains consommateurs ne sont pas conscients des différents frais liés à cette pratique. Le montant des frais bancaires croit en fonction du montant du découvert.

 

Pour combler votre découvert bancaire, pouvez tout simplement payer petit à petit. Armez-vous de courage et révisez votre budget. Calculez vos dépenses au centime près et dédiez une partie de votre revenu pour la régularisation de votre découvert.

 

3.     Établissez un budget et tenez-vous-en !

 

Apportez une attention particulière au fonctionnement du compte-courant. Établissez un budget détaillé incluant vos charges sans oublier les différents frais bancaires. Apprenez à gérer votre budget, fixez des limites de dépenses et éliminez tout ce qui est futile.

 

La possession d’une carte bancaire, carte de paiement ou carte de visa peut pousser les consommateurs à ne pas calculer ses dépenses. Ne tombez surtout pas dans ce piège. En cas de dépassement sur un poste précis, vérifier s’il est possible de combler le vide avec celui d’un autre poste.

 

4.     Avez-vous des économies ? Utilisez-les !

 

Les différents découverts autorisés par votre banque occasionnent des frais de découvert et des agios supplémentaires. Soyez futés et mettez en balance ce que vous rapportent votre livret d’épargne et le montant des agios liés au découvert.

 

5.     Faites un rachat de crédit

Même en tant que mère célibataire, vous avez droit à un crédit. Tournez-vous vers votre conseiller bancaire et demandez-lui de vous conseiller pour pallier votre découvert bancaire. Ensemble, vous pourriez déterminer le montant et les mensualités à verser pour sortir du cercle vicieux. Généralement, un découvert bancaire est considéré comme un crédit de consommation. De ce fait, la possibilité d’un rachat de crédits reste tout à fait envisageable.

 

6.     Dépensez intelligemment et ne retombez plus dans le piège des découverts

 

La meilleure façon d’éviter un découvert bancaire reste l’utilisation de l’argent liquide. Tant que vous le pouvez, effectuer un retrait pour vos achats. Laissez à la maison vos cartes de crédits et chéquier. Calculez vos achats, utilisez les bons de réduction et cartes de fidélités.

 

Si vous faites face à une situation précaire, optez pour les bons plans. Faites appel à votre réseau pour limiter vos dépenses surtout si vous avez des enfants de bas âge. Solliciter l’aide de vos amis ou de votre famille pour limiter les dépenses en garderie et baby-sitting.

 

Pour le poste alimentaire, privilégiez-les produits en promotions. Achetez les produits en vrac et éliminez les frais se rapportant aux emballages. De cette manière, vous dépensez moins et vous faites une bonne action pour l’environnement en diminuant les déchets.

 

Pour les autres dépenses en habillement, privilégier les fins de série et les friperies. En matière de loisir, une adhésion à un club peut vous faire bénéficier de certaines réductions voire même de gratuité dans certains cas.

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également