1er magazine de la Réunion et de l'Océan Indien

La définition du féminisme par les experts de La Woman Mag

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Le féminisme est en ce moment plus que jamais sous les feux des projecteurs, et cela depuis quelques années. Les mouvements féministes sont de plus en plus nombreux pour faire valoir les droits des femmes, les actions se multiplient pour promouvoir l’égalité des sexes et le courant prend une ampleur telle que des hommes ont également tendance à s’y rallier. Mais le féminisme est fréquemment mal vu, car il est souvent associé à des actions extrêmes de certains mouvements. Mais alors, qu’est-ce que le féminisme pour les experts et pourquoi a-t-il autant d’importance aujourd’hui ?

 

Dans de nombreuses encyclopédies, le féminisme est ainsi défini : « Doctrine qui préconise l’égalité entre l’homme et la femme, et l’extension du rôle de la femme dans la société. », ou encore « Le féminisme est un ensemble de mouvements et d’idées politiques, philosophiques et sociales, qui partagent un but commun : définir, établir et atteindre l’égalité politique, économique, culturelle, personnelle, sociale et juridique entre les femmes et les hommes ». Ces définitions sont très importantes car elles démontrent qu’initialement, le féminisme n’a pas pour but de séparer les hommes et les femmes ou de prétendre que l’un a plus de valeur que l’autre. Il s’agit surtout de prôner l’égalité entre les deux sexes.

 

 

Cette notion d’égalité est fondamentale car de nos jours, beaucoup identifient à tort le féminisme comme un mouvement qui voudrait confronter hommes et femmes, alors qu’en réalité, il s’agit de les rallier et de mettre l’égalité au premier plan, mais surtout de parvenir au résultat final qu’est la progression de la femme dans la société.

 

C’est par ailleurs ce que relate l’écrivaine Roxane Gay dans son livre « Bad Feminist ». Dans cet ouvrage, elle explique qu’il n’y a pas qu’un seul féminisme et que peu importe la façon de s’y prendre, c’est le résultat qui compte. Aussi, elle souligne l’importance de la solidarité entre les femmes, qui n’est pas toujours une évidence dans la société actuelle. Et mieux encore, elle met en lumière le fait que l’on peut être féministe de la façon dont on l’entend, avec toutes les imperfections qui nous composent.

 

Les livres comme celui de Roxane Gay sont des éléments importants du combat féministe, car ils démontrent que la défense de l’égalité des sexes ne se fait pas que dans une certaine catégorie de la population, mais que tout le monde peut s’impliquer ou se sentir impliqué. Et c’est une très belle avancée quand on pense qu’il y a des années en arrière, le féminisme était surtout porté par des femmes, mais pas toutes. On estime en effet qu’aux abords de 1914, le féminisme était surtout porté par des femmes appartenant à la bourgeoisie et par de rares diplômées de l’Université.

 

 

C’est seulement à partir des années 1960 qu’une nouvelle vague de féminisme apparaît, incluant des femmes de toutes couches sociales, qui mènera à la création du Mouvement de Libération des Femmes, le MLF, un mouvement qui mobilisera des centaines de milliers de participantes. A la suite de ce mouvement, dans les années 70, des réformes voient le jour dans le Code Civil.

 

Tous ces points d’histoire sont essentiels, car ils permettent de comprendre que le féminisme n’est pas un effet de mode, ni une volonté d’opposer les deux sexes, mais qu’il s’agit bien d’un courant né depuis des dizaines d’années, et dont la finalité est l’attribution de droits identiques aux femmes et aux hommes.

 

Depuis les années 90, le féminisme s’est orienté vers la parité, avec des revendications telles qu’il est question d’octroyer les mêmes droits et avantages aux femmes dans la vie publique ou politique. C’est également depuis cette époque que les divergences d’opinion entre femmes se sont intensifiées, et que les féministes ont clairement annoncé leur volonté de rallier les hommes à leur cause, ces derniers n’étant pas considérés comme des ennemis mais comme des alliés précieux pour l’évolution de la société.

 

Ces points démontrent que le féminisme est l’affaire de nombreuses années de discussions, de débats et de polémiques, et que les efforts menés par les femmes n’ont véritablement jamais cessé.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

La femme indépendante

La femme indépendante est un sujet qui pourrait être traité longuement et en de nombreux sens, tant il y aurait à dire. L’évolution des femmes