1er magazine audio audio audio de la Réunion et de l'Océan Indien

Cheveux abimés

Les impacts du stress sur les cheveux : les causes et les solutions

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Le stress peut affecter notre humeur et nos émotions de plusieurs manières, mais saviez-vous qu’il peut également avoir un impact significatif sur vos cheveux ? En effet, le stress est la deuxième cause principale de perte de cheveux. Nous perdons jusqu’à 300 cheveux par jour sous l’effet du stress, soit 3 à 6 fois plus que la normale.

 

Le stress est une réaction naturelle à des événements que nous percevons comme menaçants ou difficiles. Par exemple, lorsque vous regardez un film d’horreur, votre cœur peut s’emballer et vous pouvez commencer à transpirer. C’est la façon dont votre corps se prépare à combattre ou à fuir ce qu’il perçoit comme un danger.

 

Si le stress peut être utile dans certaines situations, son excès peut être nocif. Lorsque vous êtes constamment sous pression, votre corps produit des niveaux élevés de cortisol et d’adrénaline (hormones du stress). Ces hormones peuvent avoir des effets négatifs sur votre santé physique, mentale, émotionnelle et capillaire.

 

Outre les problèmes capillaires que l’on va voir en détail au prochain chapitre, les symptômes du stress comprennent : la fatigue, le burn-out, les troubles du sommeil (insomnie), les troubles sexuels, les douleurs musculaires, l’anxiété, la dépression ou encore les maux de tête.

 

 

Comment le stress impacte nos cheveux ?

 

Le stress encourage la perte des cheveux

La perte de cheveux peut être causée par un certain nombre de facteurs, notamment l’alimentation, la génétique, les médicaments, la maladie, les déséquilibres hormonaux et le stress. Ce dernier en est l’une des causes les plus courantes.

 

Il existe 3 types de perte de cheveux liée au stress :

  • L’effluvium télogène, qui se caractérise par un amincissement des cheveux sur tout le cuir chevelu. Elle se produit lorsque le cycle normal de croissance des cheveux est perturbé, entraînant la chute de cheveux en grosses touffes et non localisée.
  • La trichotillomanie est un autre type de perte de cheveux liée au stress, qui se caractérise par le besoin compulsif de s’arracher les cheveux.
  • La pelade : Le stress peut également entraîner une forme d’alopécie appelée pelade. Elle se traduit par des plaques chauves sur une petite partie du cuir chevelu.

 

Comme évoqué précédemment l’organisme libère du cortisol en situation de stress. Or, le cortisol diminue la production d’autres hormones responsables de la croissance des cheveux. De plus, le cortisol augmente la sécrétion de sébum, ce qui peut entraîner l’obstruction des pores et l’amincissement des cheveux.

 

Le stress peut également provoquer l’apparition de pellicules et de démangeaisons du cuir chevelu, ce qui aggrave encore plus la chute des cheveux.

 

Certaines maladies causées par le stress, comme le diabète ou les troubles de la glande thyroïde, peuvent également entraîner la chute des cheveux. Donc, si vous remarquez qu’il y a plus de cheveux que d’habitude dans votre brosse, c’est peut-être le bon moment pour examiner de plus près votre niveau de stress. En gérant le stress, vous pourrez peut-être prévenir ou réduire la chute des cheveux.

 

 

 

 

 

Le stress favorise l’apparition des cheveux blancs 

 

Selon une étude publiée en 2020 dans la revue Nature, le stress peut favoriser la croissance des cheveux blancs. En effet, il provoque une diminution ou un arrêt de la sécrétion de mélanine, qui est responsable de la coloration des cheveux. En conséquence, les mèches de cheveux peuvent perdre progressivement leur couleur et devenir plus sensibles aux dommages.

 

Par ailleurs, cette même étude indique que cette dépigmentation causée par le stress peut être réversible si on arrive à traiter sa cause. Notons cependant que l’apparition des cheveux blancs peut avoir plusieurs causes.

 

Alors, la prochaine fois que vous vous sentirez à bout de nerfs, essayez de trouver les bonnes méthodes pour gérer votre stress et vous détendre. Cela peut faire des merveilles non seulement pour votre tranquillité d’esprit, mais aussi pour la couleur de vos cheveux. C’est ce qu’on va découvrir dans la suite de cet article.

 

 

Apprenez à gérer votre stress pour prendre soin de vos cheveux 

 

Le stress et la perte de cheveux ne sont pas nécessairement permanents. Et si vous contrôlez votre stress, vos cheveux pourraient même repousser. Voici quelques solutions pour mieux gérer le stress :

 

Mettez en place des habitudes saines

Avant de rentrer dans le vif du sujet, notons qu’il existe des habitudes simples à mettre en place pour lutter contre la chute de cheveux.

 

Une mesure simple consiste à réduire ou à éviter l’utilisation d’outils de coiffage chauffants. Une chaleur excessive peut en effet endommager les follicules pileux et les rendre plus susceptibles de tomber. De même, essayez d’éviter d’attacher les cheveux trop serrés, car cela peut également endommager les follicules. Optez plutôt pour des coiffures douces qui n’imposent pas de stress inutile aux cheveux.

 

Faites du sport

L’exercice physique contribue à améliorer la circulation et à apporter des nutriments vitaux au cuir chevelu. Il réduit également le niveau de stress, qui joue un rôle majeur dans la chute des cheveux.

 

De plus, l’exercice libère des endorphines, qui ont des effets bénéfiques sur l’humeur et peuvent vous aider à faire face aux stress et par conséquent à la perte de cheveux. Les études montrent que 20min à 30min de sport par jour suffit à réduire les hormones du stress dans le corps.

 

Si vous cherchez un moyen de lutter contre la chute des cheveux et l’apparition des cheveux blancs, assurez-vous d’ajouter l’exercice à votre routine quotidienne.

 

Pratiquez des exercices de relaxation

L’une des meilleures façons de prévenir la chute des cheveux est de pratiquer des exercices de relaxation comme la sophrologie. Ces techniques sont très efficaces pour réduire le niveau de stress.

 

Le massage permet également d’améliorer la circulation sanguine, ce qui peut apporter des nutriments et de l’oxygène au cuir chevelu et favoriser une croissance saine des cheveux.

 

 

Pratiquez l’écriture thérapeutique

L’écriture peut être un moyen efficace de gérer le stress et de prévenir la chute des cheveux liée au cortisol. En prenant le temps de tenir un journal ou d’écrire vos pensées et vos sentiments, vous pouvez aider à identifier et à libérer les sources de votre stress.

 

En outre, l’écriture peut être une forme de soin thérapeutique, en vous offrant un espace où vous pouvez vous exprimer sans être interrompu et explorer vos sentiments sans jugement. En devenant plus conscients des choses qui vous causent du stress, vous pouvez commencer à prendre des mesures pour les éviter.

 

 

Adoptez une bonne alimentation

Vos cheveux sont constitués de protéines, il est donc essentiel d’inclure dans votre alimentation des aliments riches en protéines. Les bonnes sources de protéines sont le poisson, les œufs ou les haricots. En plus des protéines, vos cheveux ont également besoin d’autres nutriments, comme le fer, le zinc, la vitamine C ou encore les acides gras oméga-3. Notez qu’il existe des compléments alimentaires, notamment à base de levure de bière, pour renforcer les cheveux abîmés.

 

Ces nutriments aident à garder vos cheveux forts, brillants et en bonne santé. Ils favorisent également une croissance saine et préviennent les cassures. De plus, une alimentation saine peut aider à combattre le stress, qui peut être une cause majeure de la chute des cheveux et de l’apparition des cheveux blanc.

 

 

Conclusion

 

Si vous êtes confronté à une perte de cheveux ou à des niveaux de stress accrus, ne paniquez pas. Il y a des choses que vous pouvez faire. Le plus important est de prendre soin de votre bien-être et de vous rappeler que rien n’est irréversible.

 

Bonjour, Je m’appelle Honoré du site https://srtnmind.com/, je traite des sujets liés au stress et au bien-être.

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

Comment avoir du charisme ?

Dans notre société actuelle, pour réussir et se faire une place, il faut pouvoir se démarquer des autres, et devenir un personnage atypique. Ceci ne