1er magazine audio audio audio de la Réunion et de l'Océan Indien

Emotions et ambitions sont-elles compatibles ?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Les émotions sont cruciales pour la construction et dans les processus de hiérarchisation des buts et des besoins de l’individu. Cependant, nombreuses sont les situations qui peuvent générer des émotions freinant des ambitions ou des objectifs qu’ils soient d’ordre personnel ou professionnel. La Woman Mag fait le point sur ce constat et donne quelques conseils pour sortir d’états émotionnels néfastes pour rester focus.

 

Aristote, définit les émotions comme « tous ces sentiments qui changent l’homme en l’entraînant à modifier son jugement et qui sont accompagnés par la souffrance ou le plaisir ». La grande majorité des émotions amènent à réagir de manière disproportionnée avec des attitudes impulsives. Difficilement contrôlées, elles prennent des proportions trop souvent non souhaitables et qui risquent d’être regrettables. Et ainsi, mal interprétées, elles desservent au succès de beaux projets.

 

 

Toutefois, toutes les émotions négatives ne sont pas préjudiciables, mais certaines doivent être gérées pour mettre en place nos objectifs. « Cela peut arriver à tout le monde de subir une dérégulation quand une émotion est très forte », constate le médecin psychiatre et psychothérapeute Nader Perroud. La bonne nouvelle est que les émotions peuvent être contrôlées.

 

La première étape consiste à accepter ses émotions si souvent refoulées. En 1994, le psychologue Daniel Wegner a formalisé le concept de « l’effet rebond », démontrant que s’interdire des émotions ne fait que les amplifier. Or, l’influence de trop fortes émotions négatives détériore inévitablement la santé mentale. Par exemple, en 2018, des chercheurs de l’université du Texas ont montré que des concentrations élevées en cortisol, la principale hormone du stress, entrainent une réduction du volume cérébral et des altérations cognitives.

 

La seconde phase est de mettre un nom sur les émotions négatives ressenties afin de mieux les combattre. En identifiant les émotions, il sera plus facile de comprendre l’impact qu’elle a sur le bien-être d’un individu et ses frustrations. En les identifiant, il sera plus facile de les adapter lors d’une situation complexe.

 

 

 

La dernière étape consiste à découvrir la source de ses émotions qui pose problème pour mieux les maîtriser et les analyser. C’est un moyen de se connaître et de comprendre ce qui se passe à l’intérieur de soi. Les émotions négatives sont ainsi perçues sous un autre angle. Il existe également des thérapies, à ne pas négliger, centrées sur les émotions comme Emotionally Focused Therapy développée dans les années 1980 par Susan Johnson et Leslie Greenberg. S’il est parfois très difficile de savoir ce qui est à l’origine de certaines émotions, un psychothérapeute apporte un regard extérieur objectif.

 

Pour conclure, réguler ses émotions, en dosant chaque réaction, permet de prendre les meilleures décisions en toute lucidité. Être capable de réguler les émotions, c’est cette aptitude à influencer leur survenue, au bon moment et la façon de les exprimer.

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

Votre rituel de pleine lune

18 janvier 2022   Cette première pleine lune de 2022 aura lieu à 03h50 et sera sous l’influence du signe du cancer.   Pourquoi faire