Enceinte et je viens juste de lancer mon entreprise

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

La vie est pleine de surprises ! On peut être une femme ambitieuse pleine de projets et en réaliser plusieurs à la fois. La grossesse et le travail s’invitent parfois au même moment : les femmes qui ont eu la surprise d’apprendre leur grossesse alors qu’elles viennent juste de lancer leur entreprise vous le diront. Mais rien n’est ingérable lorsque la volonté de réussir est plus forte. La Woman Mag vous donne ici le secret pour bien vivre sa grossesse et persévérer dans son lancement d’entreprise lorsque les deux se vivent à la même période.

 

 

Gérer une entreprise et une grossesse n’est pas mission impossible. Si cela peut paraître compliqué, il n’en reste pas moins que la grossesse est une période propice pour revoir ses priorités : elle vous donne plusieurs mois pour préparer cet emploi que vous vous êtes créé, à votre image et correspondant en tous points à vos envies. Alors plutôt que d’abandonner, parce qu’il est effrayant de s’occuper à la fois d’un nourrisson et d’une société en sachant tout ce que cela comporte, comme l’aspect financier, le développement de l’activité ou la publicité, il peut être préférable de chercher à avancer le plus possible avant l’arrivée de votre bébé.

 

Céline Fénié, fondatrice du site mamanshopping.com depuis 2007, explique dans une interview à L’Express que le statut de « mompreneur » n’a rien d’une nouveauté : nombreuses sont les femmes qui accouchent à la fois d’un bébé et d’une entreprise, souvent aux abords de la trentaine, lorsqu’elles sont en quête de cet épanouissement professionnel qu’elles ne trouvent pas en tant que salariée. Moment de leur vie où bon nombre d’entre elles se lancent dans la création de l’emploi de leurs rêves.  Céline Fénié explique que l’organisation est de rigueur, une fois que bébé est là, et que pour pouvoir travailler correctement en jonglant sur les deux tableaux, « Il faut vraiment se mettre dans la tête que même si on reste à la maison, ce qui est souvent le cas, il faut s’astreindre à travailler et ne pas se laisser déranger ».

 

 

La grossesse peut alors apparaître comme une période adéquate durant laquelle la future maman peut se pencher sur la viabilité de son projet, sur la recherche de partenaires, sur les horaires qu’elle pourra éventuellement se permettre de tenir, ou sur l’aspect administratif. Car il faut prendre conscience que tout ce qui est établi sur le plan organisationnel durant la grossesse ne sera plus à faire une fois bébé arrivé : c’est donc un précieux gain de temps !

 

Cependant, rien ne se fait facilement. Il faut trouver ses marques en tant que femme et mère. Et il est très important dans les premières semaines de s’octroyer du temps, de ne pas chercher à tout faire à tout prix en même temps, de savourer l’arrivée de ce bébé tant désirée. En effet, la volonté de vouloir tout faire à la perfection sans profiter de sa grossesse ou de son nouveau-né peut mener à la culpabilité, à faire les choses un peu précipitamment et pas forcément correctement, et l’épuisement peut vite arriver.

 

Dans son témoignage sur l’entrepreneuriat en parallèle d’une grossesse, Laila Ducher, EdTech entrepreneur, et CE0 pour Weeprep écrit « j’ai besoin d’avancer coûte que coûte, pourvu qu’à la naissance de mon enfant, je puisse profiter de lui sans me dire que je n’ai pas bouclé tel ou tel dossier, car je le sais, un bébé c’est tout petit, mais ça prend beaucoup de place et comme je suis une maman totalement gaga, je sais très bien que je vais être ralentie pendant 2 à 3 mois au moins ».

 

 

Le plus important étant de conserver vos forces durant votre grossesse, pour avoir à nouveau un minimum d’énergie après l’accouchement, afin de mener vos projets à bien. Pour vous aider à réunir toutes les forces nécessaires au déroulement de vos projets, voici 5 conseils clés :

 

  • Croyez en vous: vos proches, amis ou famille peuvent ne pas comprendre votre démarche, à vouloir à tout prix créer une entreprise enceinte. C’est le moment de vous autoféliciter, de vous autocomplimenter et de vous souvenir, plus que jamais, ce qui vous a motivée à commencer. En effet, les sages conseils des uns et des autres peuvent vous faire peur et vous pousser malgré vous à abandonner, alors que ce n’est pas du tout ce dont vous avez envie.

 

  • Faites-vous aider: n’ayez pas peur de mobiliser votre conjoint ou une amie proche, en qui vous avez confiance, pour être guidée et conseillée sur votre entreprise. Une personne qui ne jugera pas votre motivation et saura vous aider à monter votre business plan, démarcher vos futurs partenaires ou encore préparer la liste du matériel de bébé pendant que vous préparez celle de l’entreprise. C’est plus amusant, vous vous sentirez soutenue, et vous serez très efficace !

 

  • N’en faites pas plus que ce que vous ne pouvez faire: vous n’êtes pas un super-héros et votre corps n’est pas infatigable, surtout durant la grossesse, période magique durant laquelle hormones et sautes d’humeur se passent le mot. Lorsque la fatigue se fait sentir, dites stop ! Préparer votre entreprise et l’arrivée de votre bébé oui, vous dégouter à l’avance de votre futur emploi, non !

 

  • Accepter la vulnérabilité: l’acceptation de vos limites est la clé. Cela rejoint un peu le point du dessus. Acceptez votre état, acceptez de ne pas pouvoir forcer, acceptez d’aller nager pour vous détendre, d’aller faire une sieste parce que vous avez sommeil, ou de remettre à demain ces tâches administratives. Durant votre grossesse, vous n’êtes pas seule. Et il est important de préserver votre bien-être tout autant que celui du bébé.

 

  • Abusez des listes: vous avez de nombreuses semaines devant vous. C’est à la fois long et rapide. Alors pour aller au plus efficace sans vous éparpiller, faites des listes ! Cette façon de fonctionner est redoutable pour ne rien oublier, faire les choses point par point et ne pas stresser. Liste des partenaires à contacter, liste du matériel nécessaire, liste des postes de dépenses, tout est possible et bienvenu pour vous faciliter la tâche.

 

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également