1er magazine audio audio audio de la Réunion et de l'Océan Indien

main dans la main

Derrière chaque grande femme se cache aussi… un homme

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

On connait tous l’expression : « Derrière chaque grand homme se cache une femme ». Dans cet article de La Woman Mag, nous revenons sur cet adage, pour comprendre ce qu’il en est du côté des femmes. Bien que l’on puisse réussir seule, le soutien du compagnon n’est pas non plus à négliger pour les femmes en couple avec un homme. Depuis qu’elles sont petites, on apprend aux filles à soutenir les hommes, à s’endurcir et tout supporter, tout en gardant leur part émotive. Cependant, on n’encourage pas les hommes à comprendre et écouter la part émotionnelle en eux, ni chez les autres. Ne dit-on pas des hommes « qu’ils se cachent toujours pour pleurer » ? Or, cette écoute et cette empathie pour l’autre représente un véritable atout dans le couple. C’est par leurs différences que les hommes peuvent aussi apporter un véritable soutien à leur femme dans leur carrière professionnelle ou leur vie d’entrepreneure. Et si finalement derrière chaque grande Femme, il y avait aussi un homme ?

 

Les hommes dans l’ombre

 

Dans toute l’Histoire nous avons pu voir de grands dirigeants, de grands personnages historiques avancer et réussir dans différentes sociétés. Or, bien souvent ces grands personnages sont des hommes. Pourtant, ceux-ci sont souvent accompagnés dans leur montée vers le sommet. Ainsi on ne cite plus Michelle Obama, Brigitte Macron ou encore plus anciennement Madame de Pompadour, la favorite de Louis XV. Véritables soutiens, voire même parfois managers de leur compagnon, elles occupent un rôle majeur auprès de leur compagnon. Pourtant l’inverse existe aussi. Le compagnon ou la compagne sont en général des partenaires de toute une vie avec qui l’on souhaite construire et s’investir dans la durée. Avoir un partenaire qui soutient sa conjointe est donc tout aussi indispensable pour nous les femmes. De simple salariée, à femme au foyer ou encore entrepreneure, il est important que vous soyez avec la personne adéquate pour vous soutenir dans vos projets. Comme dans tout domaine, un bon équilibre dans la vie sentimentale est important pour se sentir bien.

 

La défunte Reine Elizabeth II en est l’exemple parfait. Si on se souvient parfaitement du visage d’Elizabeth et de son poids sur le plan politique au niveau international, force est de constater que son mari, le prince Philip était complètement effacé, voir inconnu pour certains. On se souvient d’une petite dame à l’allure fière et pourtant dans l’ombre, Philip l’accompagnait. Elle le qualifiait comme son « roc », son « soutien » et avec à leur actif, plus de 73 ans de mariage. Et pourtant cette relation, ne s’est pas faite sans sacrifice pour le prince Philip. D’abord prince de Grèce et du Danemark, il a renoncé à son titre pour se marier avec Elisabeth II, mais aussi à sa carrière d’officier dans la Royal Navy.

 

 

 

 

Ces hommes de l’ombre ne sont pas si peu nombreux et cela ne les empêche pas de réussir aussi leur vie. On se souvient de Leonard Woolf, le mari de la célèbre écrivaine anglaise Virginia Woolf qui, directeur littéraire de l’hebdomadaire The Nation, sera un soutien sans failles pour sa compagne. Malgré sa maladie psychique et une relation platonique, un profond respect existe entre les deux partenaires. Leonard étant lui-même auteur, celui-ci n’a aucun mal à reconnaître le génie de sa femme.

De même Pierre Curie, physicien français et mari de la célèbre Marie Curie, abandonne ses propres travaux sur le magnétisme pour travailler avec sa femme sur l’uranium.

 

Un juste équilibre dans le couple

 

Pourtant, il n’y a pas besoin d’être Pierre Curie pour être dans l’ombre d’une femme. Aujourd’hui, beaucoup d’hommes se sentent dans l’ombre lorsque leur femme a des plus hautes fonctions ou une plus grande réussite ou reconnaissance publique. Mais leur réussite réside aussi dans l’équilibre qu’elles ont pu instaurer avec leur conjoint.

 

La répartition des tâches est cependant une question relativement importante dans cet équilibre. Encore aujourd’hui 80% des charges familiales et domestiques sont assurées par les femmes. Il est fait en sorte souvent que les femmes une fois rentrée du travail, soit celle qui assure les tâches ménagères. Cette organisation est cependant problématique puisqu’elle empêche la conjointe de pouvoir prétendre à une évolution dans sa carrière puisque son temps libre ne lui est pas consacré.

 

Ces femmes qui réussissent ont souvent un meilleur équilibre dans leur couple puisqu’il y a une plus égale répartition des tâches domestiques mais aussi un plus grand soutien de la part de leur conjoint. Dans certaines relations, nombreux sont ceux qui sabotent la carrière de leurs conjointes afin qu’elles ne puissent pas prendre leur place dans cette société ou simplement mieux réussir qu’eux. Ce comportement est souvent involontaire, mais reflète aussi la peur d’une domination sur l’autre simplement par l’aspect professionnel.

 

Sur son site myshingle.com, Carolyn Elefant une avocate et solopreneure, évoque dans un article [1] quelques phrases qui peuvent bloquer un partenaire dans son avancée professionnelle :

 

 

 

 

« Non, je ne peux pas surveiller les enfants pendant que tu vas à cet évènement de réseautage. C’est ma soirée poker.»

« Pourquoi n’es-tu pas allée faire les courses – tu n’étais pas assise à la maison toute la journée ? »

« T’es sûre que tu veux te lancer à ton propre compte ? Si c’est pour l’argent, je peux nous dépanner jusqu’à ce que tu trouves un vrai job. »

 

Toutes ces petites phrases, mine de rien lâchées au quotidien peuvent être un vrai frein dans l’envolée professionnelle de sa moitié.  En mettant en avant ces petites phrases dites dans l’intimité, elle met en avant les freins dans une relation. Bien sûr, ces exemples non exhaustifs ne sont pas essentiellement représentatifs d’un manque de soutien, mais il s’agit aussi et surtout de trouver un véritable équilibre qui ne met pas non plus à mal le conjoint.
Chaque conjoint peut avoir besoin du soutien de l’autre dans différentes situations et surtout lorsqu’il s’agit de notre carrière, occupant ainsi plus de la moitié de notre temps. Ce soutien peut-être aussi mutuel et simplement prendre place dans différentes temporalités tout au long de la relation. Quoiqu’il en soit, travail et relation de couple doivent être distingués. C’est par le soutien et la compréhension du conjoint ou de la conjointe qu’une carrière peut prendre de belles envolées. Homme ou femme, le soutien reste le pilier de la réussite.  A moins d’être célibataire.

 

 

[1] https://myshingle.com/2016/06/articles/parents-who-practice/life-partner-sabotaging-law-practice/

 

 

 

 

Rédactrice Emmanuelle Hess

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

Comment avoir du charisme ?

Dans notre société actuelle, pour réussir et se faire une place, il faut pouvoir se démarquer des autres, et devenir un personnage atypique. Ceci ne