Mon conjoint fait un burn-out : comment réagir et l’aider

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Le burn-out peut toucher autant les hommes que les femmes. Ce phénomène qui n’épargne personne, toutes catégories socio-professionnelles confondues, est d’autant plus dangereux qu’il peut mettre un couple, une famille, un foyer en danger. Votre conjoint fait actuellement un burn-out et vous cherchez les meilleures pistes pour lui venir en aide ? La Woman Mag est allée à la recherche des conseils de professionnels pour soutenir son conjoint efficacement.

 

Si la dépression, et plus encore, le burn-out, sont difficiles à vivre pour celui qui le vit, il faut bien avouer que pour le conjoint, c’est une épreuve complexe. En effet, il s’agit d’accompagner, d’aider, de conseiller et de trouver des solutions pour sortir son conjoint de cette période sombre… sans sombrer soi-même !

 

Ce que traverse le conjoint est indéniablement répercuté sur le foyer. Perte de patience, troubles de l’humeur, découragement, irritabilité, sensibilité, susceptibilité, perte totale de motivation, épuisement, les symptômes du burn-out ne pardonnent pas et peuvent entraîner un couple dans la tourmente.

 

 

En tant que partenaire de vie, vous avez une véritable mission pour aider votre conjoint à sortir du burn-out. Votre implication est cruciale pour la poursuite des objectifs de votre compagnon, mais également pour entrevoir un avenir familial serein.

 

Votre première solution est d’encourager votre moitié à se faire aider par un professionnel. En effet, la dépression et le burn-out relèvent de maladies psychologiques que seuls les professionnels de la santé peuvent soigner. Car oui, le burn-out se soigne. Mais pour cela, un médecin doit intervenir pour donner la meilleure conduite à tenir et un traitement adapté.

 

Ensuite, il est important de maintenir une communication adéquate : donner l’opportunité à votre conjoint de s’exprimer sur ses émotions lui permettra de se libérer et vous pourrez ainsi le conseiller en conséquence.

 

Aussi, la valorisation de ses compétences, de son personnage, de ses forces et de ses objectifs est cruciale. Votre conjoint doit savoir qu’il peut compter sur vous et que vous le suivrez quoi qu’il arrive : la confiance qu’il porte en vous fait que vos encouragements peuvent être plus que précieux pour l’aider à surmonter cette période difficile.

 

Le burn-out le pousse à se focaliser sur le négatif et par conséquent, il est essentiel de l’aider à se concentrer sur du positif.

 

De la même manière, le discours que vous tiendrez lors de vos conversations sera déterminant. C’est pour cela qu’il peut être bénéfique de ne plus demander à votre conjoint pourquoi « il crie encore », mais plutôt de l’inviter à s’exprimer calmement ou de répondre à une question du type « Qu’est-ce qui t’énerve et comment puis-je t’aider ? ». La solution n’apparaîtra pas comme par magie mais le ton redescendra et vous inviterez ainsi votre conjoint à revenir à l’apaisement, en lui faisant comprendre qu’il n’est pas seul. Sans pour autant opter pour un ton maternel ou être oppressante, vos paroles ont beaucoup d’importance.

 

 

Rompez avec le quotidien et tentez d’instaurer des activités agréables ensemble. Aussi souvent que possible, proposez-lui une marche dans un parc, une activité aquatique, une balade à vélo : tout est bon pour se ressourcer et faire du plein air un allié plaisir. Des ateliers cuisine aux barbecues entre amis le week-end, faites bouger votre vie et celle de votre conjoint en la dynamisant : il s’agit de montrer au conjoint victime de burn-out qu’il n’est pas seul et que les petits bonheurs essentiels sont accessibles.

 

De plus, les moments où vous recevez du monde chez vous sont une aubaine pour complimenter votre conjoint et parler de lui en positif face à vos amis : c’est très valorisant et cela engage une conversation positive où votre conjoint est le centre de l’attention. Une occasion en or pour que votre cercle amical participe à ces encouragements !

 

Pour aider un conjoint qui souffre de dépression, votre attitude est primordiale : souriez-lui souvent, allez au-devant de la discussion, restez positive en toutes circonstances, mais surtout, faites preuve de patience et de bienveillance. Gardez en mémoire que vous n’avez pas les solutions à tous les problèmes et que le burn-out est un mal-être qui peut mettre un certain temps avant de se dissiper. Vous devez conserver du temps pour vous et prendre soin de vous pour être un soutien efficace.

 

Comprendre – Ecouter – Agir. Voici les trois maitres mots lorsqu’il s’agit d’aider son conjoint en plein burn-out. Chacun aide à sa manière. A vous de vous trouver votre façon de faire et de vous faire confiance. Vous connaissez votre conjoint par cœur et vous avez au fond de vous toutes les ressources pour l’aider.

 

 

 

https://oserchanger.com/blogue_2/2018/04/03/accompagner-conjoint-en-depression/

https://www.renetrecoaching.com/outils-depanouissement-personnel-et-professionnel/comment-aider-une-personne-qui-vit-un-burnout#:~:text=Il%20n’est%20pas%20facile,petit%20conscience%20de%20son%20%C3%A9tat

https://madame.lefigaro.fr/bien-etre/interview-psychologue-catherine-vasey-burn-out-conjoint-140220-179714

https://medium.com/burnout-rallumons-la-flamme/aider-un-proche-en-burnout-comprendre-entendre-et-agir-96afc16e4905

 

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également