Les conséquences d’une mauvaise alimentation sur votre énergie

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Vous constatez que vous êtes moins dynamique que d’ordinaire ? Vous manquez de pêche ? Et si cela venait de votre alimentation ? Pour rester en bonne santé et être pleine d’énergie, l’alimentation n’est pas à prendre à la légère. En effet, une mauvaise alimentation peut avoir de fâcheuses conséquences sur votre tonus. La Woman Mag vous donne les clés pour faire de la nourriture votre meilleur allié santé.

 

Les habitudes alimentaires qui incluent le soda, le fast-food, les sandwichs en trop grande quantité ou encore l’alcool, favorisent un tonus bas, des problèmes de santé, et plus encore. Nous le savons tous : privilégier une alimentation variée est un gage de santé. Mais saviez-vous qu’une mauvaise alimentation peut également impacter votre énergie, la faire baisser considérablement, et dans certains cas, conduire à la dépression ?

 

 

 

Le cerveau est le parfait régulateur de vos fonctions musculaires et nerveuses, de vos émotions, mais aussi de votre humeur. La diversification alimentaire tend à maintenir en parfait état de marche tout ce système.

 

Ainsi, un manque de vitamine B, l’acide folique, par exemple, peut perturber votre mémoire. D’autre part, pour fonctionner convenablement, le cerveau a besoin de divers acides gras polyinsaturés (les omégas 3 et 6) mais aussi de vitamine A, qui jouent un rôle à la fois protecteur et stimulant.

 

Par exemple, il a été prouvé que la consommation d’aliments tels que l’on peut les retrouver dans le régime « Méditerranéen », comme les noix, le poisson, les fruits, les légumes et les céréales complètes, diminue de 30 % le risque de développer la maladie d’Alzheimer. C’est un fait, pour fonctionner à plein régime, votre cerveau a besoin d’une alimentation variée !

 

De cette façon, il est important de comprendre que pour maintenir intactes vos facultés cérébrales, une bonne alimentation est indispensable. Ainsi, en ne consommant pas ou trop peu d’aliments riches en fibres, en vitamines et minéraux, vous êtes plus en proie à développer des baisses de moral, mais également des baisses importantes de tonus, des baisses de vigilance, une énergie peu élevée et à long terme, certaines maladies peuvent être favorisées.

 

Bien entendu, il ne s’agit pas de ne plus consommer d’aliments dits « plaisir » et d’être au régime toute l’année. Tout est une question d’équilibre ! En effet, l’Agence Nationale de Sécurité Sanitaire, Alimentation, Environnement et Travail (ANSES ) préconise de consommer beaucoup de fruits et de légumes, d’opter pour une consommation fréquente de produits céréaliers complets ou semi-complets, de consommer un maximum de 500 grammes de viande par semaine, de réduire fortement sa consommation de sel et d’alcool, mais aussi d’augmenter sa consommation de légumineuses. C’est la clé d’un tonus élevé au quotidien et d’un cerveau qui peut fournir plus d’énergie à l’ensemble de votre corps, pour rester en pleine forme.

 

Vous l’aurez compris, les conséquences d’une mauvaise alimentation sur votre énergie peuvent être lourdes. Outre le fait de vous rendre très sujette aux coups de fatigue, moins productive au travail, moins enthousiaste et moins vivace de manière générale, une mauvaise alimentation peut conduire à un réel dysfonctionnement de votre organisme et à des troubles divers.

 

 

Pour rester pleine de ressources et relever tous les défis du quotidien, voici les aliments à privilégier :

 

  • Pour la vitamine A: antioxydante et excellente pour la peau et la vue, vous trouverez la vitamine A dans certaines viandes comme les abats de poulet ou le foie de bœuf, mais aussi dans les brocolis, le chou-fleur, le melon, la laitue, le poivron rouge, les carottes cuites ou encore le jus de tomate.

 

 

  • Pour la vitamine B: parfaite pour prévenir la fatigue, la dépression et renforcer les fonctions cognitives, retrouvez-la dans les aliments comme la levure de bière pour la B5 et la B1, les légumes verts et les champignons pour la B2, les amandes et les légumes secs pour la B3, les bananes et les noix pour la B8 ou la viande pour la B12.

 

 

  • Pour la vitamine C: idéale pour le système immunitaire et le bon fonctionnement du cerveau, retrouvez la vitamine C dans les pois verts cuits, la fraise, les jus de légumes, l’orange, le kiwi, le pamplemousse, la papaye ou encore les poivrons.

 

 

  • Pour les omégas-3: essentiels pour maintenir le bon fonctionnement cérébral, mais aussi le bon fonctionnement cardio-vasculaire et cellulaire. Les omégas-3 se trouvent dans un grand nombre d’huiles comme l’huile de colza ou d’olive, dans les fruits à coques, dans les œufs, la viande, les légumes, mais aussi dans certains poissons comme le maquereau ou le saumon.

 

 

 

 

 


 

 

Sources :

https://www.selection.ca/sante/vivre-sainement/humeur-linfluence-de-lalimentation/

https://www.frcneurodon.org/comprendre-le-cerveau/a-la-decouverte-du-cerveau/lalimentation/

Régime méditerannéen VS Alzheimer : https://jamanetwork.com/journals/jamainternalmedicine/fullarticle/2293082

Anses : agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation, de l’environnement et du travail : https://www.anses.fr/fr

https://www.passeportsante.net/fr/Nutrition/PalmaresNutriments/Fiche.aspx?doc=vitamine_a_nu

https://www.passeportsante.net/fr/Solutions/PlantesSupplements/Fiche.aspx?doc=complexe-vitamines-b_ps

https://www.bioalaune.com/fr/actualite-bio/35896/top-10-aliments-plus-riches-omega-3

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également