1er magazine audio audio audio de la Réunion et de l'Océan Indien

Les 4 phases du cycle féminin, mieux le connaitre pour s’épanouir

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Le cycle féminin, ce grand mystère qui anime les femmes. Qu’est-ce que c’est ? Comment se le réapproprier pour mieux le comprendre ? Ce principe originel féminin n’a pas toujours été ignoré. Dans les civilisations ancestrales, il faisait partie intégrante du rite de passage des femmes, il était honoré et respecté. L’évolution de notre société a amené les femmes à en réprimer certains aspects pour n’en conserver que sa dimension physique « les règles et l’ovulation » destinés à la procréation. Or le cycle féminin est un merveilleux coach dans la vie d’une femme.

 

Tout d’abord revenons à une notion importante. Ce fameux cycle féminin plus communément appelé le cycle menstruel est un état multidimensionnel qui traverse chaque femme dès l’âge de la puberté et jusqu’après la ménopause. Cet état est cependant très relatif, car chaque femme est unique à travers son parcours personnel, la perception de son corps, son rythme physiologique et hormonal etc… Nous n’entrerons pas ici dans les détails physiologiques mais aborderons les aspects émotionnels et énergétiques de ce fabuleux outil de développement personnel. Il est important de noter que le centre énergétique de l’utérus est présent en chaque femme, qu’elle dispose de son organe physique ou non, qu’elle ait un cycle ou non.

La femme est donc de nature cyclique. En effet, pour les femmes menstruées, ce cycle est le résultat d’un cheminement hormonal qui dure en moyenne 28 jours et compte 4 phases. Le cycle démarre le premier jour des règles, c’est le début de la phase de menstruation. Après la période de saignement vient la phase pré-ovulatoire, elle prépare le corps à une potentielle grossesse. Ensuite arrive la phase d’ovulation où l’ovule est libéré en vue d’une fécondation et enfin la phase prémenstruelle est la phase où le « nid » non fécondé se prépare à être évacué. Très schématiquement les phases durent en moyenne 7 jours, mais le passage d’une phase à l’autre se fait de manière transitoire douce et parfois très subtile. Les différentes hormones font leur travail pour nourrir ce processus de création. Durant ce bouleversement physiologique mensuel, la femme vit du même coup des variations dans ses émotions, ses énergies, sa motivation, sa relation à son corps, sa relation aux autres, etc…

Aujourd’hui, de nombreux enseignements issus de transmissions ancestrales ont rattaché ces différents états à ce que l’on appelle des archétypes (un modèle type).  Voici les  archétypes selon l’enseignement proposé par Miranda Gray fondatrice de la Womb Blessing®.

 

1/La phase menstruelle

Lorsque nous sommes en phase menstruelle, notre énergie physique est très basse. Nous sommes dans une phase d’introspection, de repli sur soi. Clairement, nous avons envie de rester seule avec un bon livre ou devant notre série préférée. Effectivement, cette phase se veut être un temps de repos pour nous restaurer. Nous baignons dans les énergies de l’archétype de la Crone (Vieille femme sage). Nous pouvons nous sentir plus spirituelle et connectée à notre Âme. Nous avons une perception plus contemplative du monde. Notre intuition est plus développée et nous offre la possibilité de nous connecter à des aptitudes et inspirations qui sont enfouies en nous. Il faut donc ralentir, s’écouter et prendre ce temps pour réfléchir à des décisions importantes. Ne pas respecter ce besoin légitime de repos, nous épuise et déséquilibre cet archétype.

 

2/ la phase pré-ovulatoire

Lorsque que nous sommes en phase pré ovulatoire notre énergie physique augmente, nous sommes pleines de dynamisme et notre pensée est plus rationnelle. Nous avons une meilleure capacité à apprendre et à mémoriser. Nous sommes animées par les énergies de l’archétype de la Jeune Fille. Notre perception du monde est liée à notre mental. C’est un moment idéal pour organiser, planifier, faire du sport et profiter de plaisirs simples. Nous nous sentons fortes et indépendantes. Nous avons souvent envie de nous lancer dans de nouveaux projets ou d’enclencher une nouvelle habitude dans notre vie. Lorsque que ces énergies sont en déséquilibre nous pouvons devenir trop directives, impatientes et individualistes ce qui crée des difficultés dans notre rapport aux autres.

 

 

3/ La phase ovulatoire

La phase ovulatoire est une période d’énergie physique haute. Nous sommes dans une connexion au monde très altruiste, nous nous sentons plus empathique, et dans une relation de compréhension et de compassion. Nous profitons des énergies de l’archétype de la Mère. Nous disposons ainsi de la force créatrice de la femme féconde et nous sommes dans une perception plus sentimentale du monde. Nous avons souvent envie de partager et de faire les choses avec et pour les autres. Nous ressentons le besoin de donner un sens collectif et collaboratif à nos actions. Cuisiner pour notre famille, apporter aide et soutien à nos proches ou dans notre travail sont des activités que nous apprécions durant cette période. Lorsque nous restons en permanence dans cette énergie, nous nous épuisons et nous nous oublions en tant que femme authentique.

 

4/ La phase prémenstruelle

La phase prémenstruelle est un moment délicat pour beaucoup de femmes. C’est également celui qui est le mieux reconnu dans le cycle, car notre énergie diminue par vague. Cela provoque des changements d’humeur, nous passant quelque fois d’une joie profonde à un état nostalgique, voir du rire aux larmes. Nous avons une perception plus subconsciente du monde, nous devenons exigeantes, et pointilleuses. Nous sommes dans l’archétype de l’Enchanteresse. C’est le moment de lâcher prise et d’accepter les changements qui traversent notre corps. La phase prémenstruelle offre un temps pour ralentir, et pour canaliser notre hyperactivité mentale… Pourquoi pas en laissant s’exprimer notre créativité débordante ! Lorsque nous ne respectons pas cette phase qui nous invite à prendre soin de nous et que nous luttons contre cette baisse d’énergie, nous créons une forme de frustration en nous et des tensions dans nos relations. En réalité, accueillir et vivre ce temps en conscience, nous offre une inspiration toute particulière pour remettre des choses en ordre et créer les bases de nouveaux projets.

 

 

C’est souvent dans cette dernière partie du cycle que les femmes sont étiquetées « lunatiques ». C’est une déformation de langage bien réductrice, car les femmes sont réellement lunaires. Nous constatons en effet, que le cycle féminin et le cycle lunaire sont très similaires. Tous deux comptent en moyenne 28/29 jours et 4 phases. Les phases archétypales coïncident avec les phases lunaires :

 

Menstruation : Lune « noire » (nuit sans lune)

Pré ovulation : Lune montante

Ovulation : Pleine lune

Pré menstruation : Lune descendante

 

Ainsi une femme qui ne dispose pas de cycle physique peut se référer au cycle lunaire pour comprendre son propre cycle énergétique.

Alors comment s’approprier ses 4 phases ? Le plus important est de s’écouter, d’écouter son corps et de laisser ses énergies et émotions circuler. Cela peut paraître difficile parfois de changer de perception. Mais rassurez-vous il ne s’agit pas de transformer radicalement son quotidien ! Vous pouvez commencer par identifier ce qui vous est spécifique, noter les jours de votre cycle et la période de vos saignements, cela permet d‘avoir une première idée. Vous pourrez ainsi spécifier les particularités de votre cycle comme vos humeurs, vos envies, votre libido, vos activités, votre style… Vous pouvez trouver des applications gratuites pour les smartphones qui offrent différentes options, ou encore utiliser le cadran lunaire à compléter et décorer, pour les plus manuelles d’entre vous.

 

Et ainsi au bout de quelques cycles, vous pourrez voir se dessiner un modèle qui vous est propre. Vous pourrez rencontrer vos propres archétypes, et savoir comment vous organiser, comment tirer le meilleur de vos énergies, de vos capacités, de vos temps de pose. Vous trouverez également de nombreux livres qui vous donne des astuces pour optimiser votre cycle. Notre cycle féminin se définit sous différents aspects. Il est donc essentiel de veiller à l’équilibre énergétique de notre centre de l’utérus autant qu’à son équilibre physiologique.

 

Être en accord avec notre nature cyclique nous conduit sereinement vers la période de « ménopause » (la ménopause c’est le dernier saignement, la phase de pré-ménopause précède ce dernier sang et la durée de cette phase diffère en fonction des femmes. La phase post ménopause qui vient après le dernier sang varie également et peut durer jusqu’à dix ans, avant que toutes les énergies archétypales se posent dans la plénitude). Il est donc important d’équilibrer et de nourrir ces énergies. Une très belle manière de le faire est de s’accorder du temps entre femmes, pour partager nos émotions, méditer, prier ; comme cela était coutume dans la tradition des Tentes Rouges d’Afrique du Nord, ou dans les Cercles de Femmes issus des Traditions ancestrales amérindiennes. Aujourd’hui vous pouvez accéder à des cercles de femmes, cercles de paroles, cercles de méditations féminines, en présentiel ou en ligne.

 

En conclusion, le cycle féminin est une source inestimable de pouvoir. Comprendre son fonctionnement et s’adapter à son rythme amène chaque femme à couper les liens avec ses anciens schémas. Elle s’ouvre alors à une nouvelle perception de sa nature profonde. Cet état de conscience de notre réalité cyclique nous donne la possibilité d’équilibrer merveilleusement notre vie, de mieux nous organiser en fonction de nos capacités physiques, relationnelles, émotionnelles. Mais vivre en harmonie avec notre cycle nous permet aussi de traverser plus sereinement le chemin vers la cinquième phase, celle de la femme sage et accomplie, la femme ménopausée, la Sophia.

 

Mais ceci fera l’objet d’un autre sujet…

 

 

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

Votre rituel de pleine lune

18 janvier 2022   Cette première pleine lune de 2022 aura lieu à 03h50 et sera sous l’influence du signe du cancer.   Pourquoi faire