1er magazine de la Réunion et de l'Océan Indien

Le pouvoir apaisant de la flottaison !

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Publirédactionnel

 

Une grande baignoire bulle remplie de 40 cm d’eau saturée à 80% en sels d’Epsom, à température proche de la température corporelle, à la luminosité et à la sonorité absentes ou réduites dans lequel une personne flotte : c’est ainsi que l’on définit les cabines de flottaison ou d’isolation sensorielle.

 

Pour mieux comprendre leur intérêt, il faut rappeler que l’histoire débute dans un laboratoire au début des années 50…

 

Le neuroscientifique et psychanalyste américain John Cunningham Lilly décida de connaître les réactions du cerveau en état de privation des stimuli extérieurs. En effet, la plupart des scientifiques pensaient que nos cerveaux s’arrêteraient dans un état de type coma en pareille circonstance.

 

En 1954, Lilly construisit le premier caisson de flottaison pour recréer une sensation semblable au ventre maternel avant la naissance.

 

Les résultats furent très intéressants. Les personnes en ressortaient émerveillées, rapportant des récits d’exploration introspective. Ceci encouragea Lilly à continuer ses recherches en créant d’autres espaces de flottaison dans différents laboratoires aux États-Unis.

 

Dans les années 80, la première association américaine de flottaison fut créée et une vague de recherches suivirent où des scientifiques testèrent les effets sur le stress, les consommations addictives comme le tabac, la sensibilité à l’hypnose, etc.

 

Les caissons d’isolation sensorielle attirèrent l’attention des médias. Les célébrités commencèrent à les utiliser : John Lennon, Michael Crichton ou encore George Carlin qui parlait de la flottaison comme sa « véritable méthode de relaxation ». Le monde de la flottaison se développait à grands pas.

 

Mais cette montée en puissance fut rapidement freinée à cause de l’épidémie du SIDA : l’activité naissante de la flottaison ne survécut pas à cette frayeur de la contamination par manque d’information sur la transmission du virus. Dans les années 90, la flottaison devint une expérience plus intime que certains pratiquaient dans des cercles d’amateurs. Ce n’est que dans les années 2000 que la flottaison refit surface et la plupart des grands centres américains et européens ouvrirent leurs portes. Dans le monde les pratiquants sont désormais de plus en plus nombreux. Des hôtels prestigieux, des sportifs et certaines personnalités s’équipent en bulles de flottaison.

 

Dans ces baignoires atypiques, la concentration de sel, près du point de saturation, permet aux utilisateurs de flotter le visage vers le haut à la surface de l’eau sans effort. Les sels d’Epsom sont connus depuis l’Antiquité pour leurs propriétés bénéfiques sur la peau où ils agissent comme émollient et agent de gommage naturels. Ils éliminent les toxines de l’organisme, apaisent le système nerveux, détendent les muscles. Dans cet environnement reposant, dépourvu de gravité, où tous les sens sont au repos, le corps s’équilibre.

 

Les pratiquants ont recours à la flottaison à des fins méditatives, thérapeutiques, de réduction du stress et de détente générale. La flottaison peut se faire dans un espace ouvert ou fermé, puisque le caisson de flottaison est doté d’un couvercle amovible.

 

Habituellement, une seule personne à la fois peut utiliser la cabine. Bien évidemment, quelqu’un ne doit pas y pénétrer s’il souffre d’une maladie contagieuse ou s’il présente une blessure sur le corps, de même que toute épilation et rasage sont fortement déconseillés avant la séance. Les clients ne doivent pas flotter sous l’influence de drogues ou d’alcool.

 

Après chaque séance l’eau est filtrée et désinfectée.

 

Une séance de flottaison apporte les bénéfices suivants :

 

  • Relâchement physique et mental
  • Lutte contre la douleur
  • Accompagnement de la grossesse
  • Décontraction des muscles en profondeur
  • Adoucissement de la peau
  • Lutte contre le décalage horaire
  • Production d’endorphine, favorisant la relaxation
  • Diminution de la pression au niveau des articulations
  • Stimulation des ondes cérébrales « thêta » favorisant l’apaisement mental, des pensées claires et créatrices et un meilleur endormissement.
  • Récupération sportive
  • Facilitation de la concentration et des apprentissages.
  • Traitement de la dépression et des états dépendants.

 

Les effets se verront au bout d’une séance pour certains ou de plusieurs pour d’autres.

Il est donc proposé des forfaits de 5 ou 10 séances.

 

À la Réunion, le concept de flottaison « OSMOSE » a vu le jour en octobre 2020, à Saint-Pierre, au centre Forme et Santé des Bambous et affiche un engouement très important !

Il ne reste plus qu’à tester cette incroyable expérience de la flottaison et de l’immersion sensorielle : le corps en apesanteur, l’esprit se libère, les yeux fermés ou ouverts, 3 2 1 flottez !

 

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

La femme indépendante

La femme indépendante est un sujet qui pourrait être traité longuement et en de nombreux sens, tant il y aurait à dire. L’évolution des femmes