Les clés pour être épanouie en tant que mère au foyer

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Vous avez fait le choix d’être mère au foyer et de vous consacrer pleinement à l’éducation des enfants ? C’est une décision courageuse, bravo ! Cependant, l’investissement personnel colossal que cela demande peut parfois provoquer la remise en question ou les doutes. C’est tout à fait normal. Pour vous, La Woman Mag a cherché des pistes pour s’épanouir en tant que mère au foyer.

 

Lorsqu’il s’agit de vivre une vie de maman épanouie, tous les conseils sont bons. Mais lorsqu’il s’agit d’être maman au foyer, il y a de nombreux paramètres à prendre en compte. En effet, être mère au foyer signifie avant-tout se consacrer pleinement à son foyer et ne pas profiter d’une vie sociale riche comme une femme qui travaille. Les journées sont rythmées par des tâches souvent répétitives, fatigantes et de façon continue : être mère au foyer, c’est un véritable métier à temps complet !

Mais alors comment faire pour ne pas se laisser dépasser par les tâches à réaliser au quotidien et s’épanouir dans sa vie de mère au foyer ? Voici cinq conseils essentiels :

 

  • Assumez-vous pleinement : il est très honorable de votre part de faire le choix d’arrêter de travailler pour vous occuper des enfants et du foyer. Cette décision relève de vos valeurs et de vos croyances, et vous avez sans doute pris cette décision en parfaite collaboration avec votre conjoint. Si vous êtes mère célibataire, vous avez fait ce choix en pleine conscience et après mûre réflexion. Ce choix ne doit donc regarder que vous et vous ne devez pas vous soucier du regard des autres. Se libérer du jugement d’autrui est un premier pas vers l’épanouissement

 

  • Profitez-en pour bâtir votre projet : vous avez sûrement de l’ambition, des rêves, des envies ! Le congé parental, qu’il soit temporaire ou prolongé, est une période idéale pour faire un point concret sur votre situation professionnelle. N’hésitez pas à voir sur le long terme et à vous imaginer dans 15 ou 20 ans, lorsque les enfants seront grands et indépendants : de quoi avez-vous vraiment envie pour vous, et uniquement pour vous, dans les années à venir ?

 

  • Faites disparaître la culpabilité : être mère au foyer implique de gérer de multiples postes chaque jour de la semaine. Un travail qui peut souvent sembler invisible aux yeux du conjoint par exemple ou de l’entourage en général. Les journées de la mère au foyer sont rythmées autant par la gestion des courses, la gestion des finances, l’organisation des repas, le rangement et le nettoyage, les activités avec les enfants, l’éveil de ces derniers… En bref, en tant que mère au foyer, vous êtes à de multiples endroits en même temps. Comprenez bien toutefois que vous ne pouvez pas être partout ni tout faire à la fois. Alors si une tâche n’est pas faite aujourd’hui, elle le sera demain. Respirez !

 

 

  • Prenez un temps pour vous: un temps absolument indispensable ! Lors de vos journées dignes des plus grands marathons, l’épuisement vous guettera de nombreuses fois. Mais comme tout le monde, vous avez des limites. Même si vous ne travaillez pas pour un employeur, l’ampleur de ce que vous réalisez en une journée est pourtant éreintante. Tant sur le plan psychologique que sur le plan physique. Lorsque bébé fait sa sieste, oubliez le linge que vous n’avez pas eu le temps de plier, la vaisselle que vous n’avez pas pu faire ou les poussières sur le buffet. Allez faire, vous aussi, une petite sieste. Même si ce n’est que vingt minutes. Vous profiterez ainsi d’un regain d’énergie, ce qui n’a que des bénéfices : vous reposez votre corps et votre esprit, vous rechargez vos batteries et pouvez affronter le reste de la journée sans tomber dans la perte de patience ou l’irritabilité. Plus encore, il s’agit d’éviter le burn-out maternel !

 

  • Entourez-vous ! Si ce point peut prêter à sourire, il est néanmoins fondamental. Passer ses journées seules peut avoir un impact négatif sur le moral. La vie sociale est capitale et entretenir des relations avec l’extérieur doit rester un point à soigner. Qu’il s’agisse d’une amie à inviter pour prendre un café, un membre de la famille à rejoindre au parc, d’anciens collègues à rejoindre pour déjeuner ou de votre conjoint à solliciter pour aller vous promener le soir en famille, conservez autant que faire se peut un lien avec l’extérieur. Il s’agit de ne pas se sentir complètement isolée et de pouvoir échanger, se confier et discuter avec des adultes lors de moments de partages agréables.

 

https://www.atlantico.fr/decryptage/1672349/femme-au-foyer-le-plus-beau-metier-du-monde-et-pourtant–les-meres-qui-travaillent-sont-moins-stressees-gerard-neyrand

https://www.famille-epanouie.fr/mere-au-foyer/

https://www.magicmaman.com/,mere-au-foyer-10-conseils-pour-s-assumer,109,3382456.asp

https://www.lexpress.fr/styles/psycho/mere-au-foyer-comment-s-epanouir-dans-ce-choix_1895378.html

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également