1er magazine de la Réunion et de l'Océan Indien

L’ego : comment apprendre à vivre avec lui ?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Notion quelque peu méconnue, l’ego peut être autant bienfaisant que destructeur. En effet, l’ego peut tout aussi bien vous pousser à être fier de vous dans des circonstances de réussite, que faire en sorte de n’être jamais satisfait quitte à vous mettre en mauvaise posture. Mais alors, comment faire pour vivre en harmonie avec son ego et surtout, comment ne pas se laisser les autres l’influencer ? C’est ce que La Woman Mag a cherché à comprendre et partage ici avec vous.

 

Quand l’avis des autres définit notre personnage

 

Il arrive souvent que l’avis de ceux qui nous entourent flatte notre ego, de sorte que nous agissons au quotidien en fonction des éloges perçues. Il peut arriver que nous entendions de beaux propos à notre égard, sur notre activité, notre look, ou notre personnalité cool, et que ces propos aient un impact direct sur un besoin de reconnaissance jusqu’à présent inassouvi. Et c’est à ce moment-là que l’ego entre en jeu, puisque c’est précisément cette force issue du mental qui nous pousse à vouloir être reconnus, admirés, appréciés, à exister aux yeux de la société.

 

Lorsque les autres flattent notre ego, ils nous permettent donc de nous accomplir en tant qu’individu. Mais il est important de rester vigilant, car en effet, s’accomplir à travers le regard de l’autre peut rapidement définir votre personnage et vous pousser à vous comporter de la façon dont on vous perçoit…et non, plus comme vous l’êtes réellement au plus profond de vous-même. Aussi, l’ego peut vous pousser à vous surestimer parce que vous fréquentez des amis qui ont une certaine valeur sociale. Votre entourage ne définit pas qui vous êtes.

 

 

Prendre conscience de son ego

 

Prendre conscience de son ego est fondamental pour comprendre que la représentation que l’on a de soi peut être biaisée par l’avis des autres, et nous pousser à agir sous une sorte de fausse identité. C’est ce que nous explique Laurent Gounelle dans son livre « Et tu trouveras le trésor qui dort en toi ». Dans cet ouvrage, il précise qu’il est important de prendre conscience que l’ego fait jouer un rôle et empêche de voir qu’il existe une autre réalité : celle qui nous correspond vraiment.

 

L’ego est une partie importante de nous-même qui agit en collaboration avec le mental : savoir ou ne pas savoir, culpabiliser ou ne pas culpabiliser, douter ou ne pas douter, et bien d’autres encore. Vous comprendrez ainsi que l’ego, pour se développer, dépend de deux facteurs : les expériences subies ou inculquées, mais également les expériences provoquées par nous-même. Lorsque vous prenez conscience de votre ego, lorsque vous l’acceptez, vous faites alors la distinction entre ce que vous êtes au fond de vous et la façon dont les gens vous perçoivent. Ainsi, vous pouvez réussir à le maîtriser et à vous épanouir sans le laisser prendre le dessus.

 

Maîtriser son ego pour être épanoui

 

Une fois que vous avez compris que votre ego n’est pas « vous », mais n’est qu’une identité omniprésente, il est plus facile de prendre du recul. Même si un ego flatté est une grande source de joie et de satisfaction personnelle, il est important de prendre de la distance dans certaines situations.

 

 

Attention, cela ne veut pas dire qu’il ne faut plus se féliciter dans les moments de réussite ou ne plus mettre en avant ses compétences. Car ces points positifs qui peuvent vous différencier des autres dans certaines situations, font partie de vos points forts et par conséquent, les nier ou les taire peut avoir l’effet inverse et vous faire perdre confiance en vous. Voyez à quel point tout est dans la mesure ! Alors s’il y avait trois étapes clés pour maitriser son ego, voici celles qui pourraient vous aider :

  • Félicitez-vous à chaque succès et prenez le temps d’identifier ce qui vous a permis de l’atteindre : vos compétences, vos connaissances, votre talent…

 

  • Ne vous comparez pas aux autres : en refusant la comparaison, vous apprenez à vous connaître mieux, ce qui est fondamental pour distinguer votre partie « ego » de votre véritable « vous ».

 

  • Acceptez chacune de vos failles : vous avez la faculté d’apprendre des choses aux autres mais vous avez aussi des failles qui nécessitent l’aide des autres. Les accepter vous permet de conserver beaucoup d’humilité et d’agir sans ego.

 

 

 

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

La femme indépendante

La femme indépendante est un sujet qui pourrait être traité longuement et en de nombreux sens, tant il y aurait à dire. L’évolution des femmes