1er magazine audio audio audio de la Réunion et de l'Océan Indien

Interview de Yiyong Charles – “Tout le monde peut évoluer”

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Oseriez-vous postuler à un métier technique, aux côtés d’Yiyong Charles, par exemple ? Cette vidéo raconte le parcours fulgurant de cette « manager des managers », pour reprendre ses termes. Une femme humble, mais assurément volontaire pour continuer à grandir un peu plus chaque jour !

 

Chacun son histoire, c’est sûr ! Mais celle d’Yiyong devrait vous encourager à vous surpasser à votre tour. Car c’est avec regret qu’elle évoque l’hégémonie masculine dans un milieu pourtant tellement passionnant, au service des autres.

 

Brillamment élevée en Chine, et de façon très disciplinée, son ascension en France métropolitaine est passée de petits jobs d’appoint, à développeuse, jusqu’à monter les marches une à une, sans relâche, vers des postes à responsabilités techniques. Ainsi remarquée parmi les meilleurs, elle pose ses valises à la Réunion en 2014 et grimpe encore l’échelle, jusqu’au poste actuel de Responsable de département cœurs et réseaux IP.

 

Tout le monde peut évoluer ! C’est à chacun de prendre conscience de ses croyances limitantes, pour oser bouleverser les codes, sans mauvais jeux de mots. Car avec le recul, Yiyang pointe judicieusement du doigt la timidité des femmes. C’est ce qu’elle a constaté en position de recrutement, mais pas uniquement. Si seulement les médias favorisaient mieux l’image du « geek » comme étant aussi une femme ! Si seulement les parents orientaient aussi leurs petites filles vers des métiers plus techniques ! Nous aurions aujourd’hui un tableau bien différent, et bien moins cliché, de la femme ambitieuse.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

Votre rituel de pleine lune

18 janvier 2022   Cette première pleine lune de 2022 aura lieu à 03h50 et sera sous l’influence du signe du cancer.   Pourquoi faire