1er magazine audio audio audio de la Réunion et de l'Océan Indien

Interview d’Auriane Aubaret : Les nouvelles technologies sont-elles exclusivement l’affaire des hommes ?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Installée dans un grand fauteuil high-tech, la jeune femme se livre devant la caméra pour partager la passion de son métier, défiant les stéréotypes homme/femme.

 

Diplômée d’une école d’ingénieur à Paris, tournée vers les nouvelles technologies, Auriane Aubaret a choisi une profession plutôt réservée jusque-là à la gent masculine.

 

Elle a commencé par un emploi à la cyber Défense pour le groupe Orange. Ce premier poste lui a permis de découvrir différents univers grâce au gradual programme. Son choix professionnel va finalement se porter sur la data science qu’elle exerce à l’île de la Réunion, toujours pour le groupe Orange. Cette discipline s’appuie sur l’analyse des données, où Auriane Aubaret analyse l’expérience wifi des clients.

 

Elle évolue dans un métier dans lequel les hommes sont majoritaires et aucune femme n’accède à des postes de responsabilité. Néanmoins, elle affirme qu’elle trouve sa place au milieu de ses collègues. Être une femme, la démarque finalement ; « on la remarque, on se rappelle elle » » dit-elle avec emphase.

 

L’interview d’Auriane lui permet de libérer sa parole. Elle y aborde avec beaucoup d’enthousiasme le sujet de l’égalité homme/femme, tout en y évoquant ses inspirations féministes telles qu’Olympe de Gouges ou Simone Veil. Elle met en garde également les femmes contre le syndrome de l’imposteur dans ces environnements où brillent les hommes. En bref, elle encourage les femmes à être audacieuses et à oser s’imposer dans leurs choix professionnels, quels qu’ils soient.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

Votre rituel de pleine lune

18 janvier 2022   Cette première pleine lune de 2022 aura lieu à 03h50 et sera sous l’influence du signe du cancer.   Pourquoi faire