La beauté intérieure est-elle suffisante dans cette société ?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Dans une société où les codes de la beauté sont stricts et où le paraître est important, il y a de quoi se poser la question : la beauté intérieure est-elle suffisante ? Être une bonne personne, vivre selon des valeurs qui reposent sur l’altruisme et la bienveillance, et veiller toujours à être belle de l’intérieur, cela suffit-il dans la société actuelle ? La Woman Mag s’est intéressé de près à ce sujet sensible qui divise l’humain en deux, l’image et la personnalité, pour partager avec vous les potentielles réponses à cette question.

 

Une beauté qui répond à des normes

 

La beauté extérieure est souvent soumise aux critères de la société. En effet, le culte du corps parfait étant omniprésent, la beauté extérieure est quelque chose de très soumis au regard d’autrui : ce n’est pas quelque chose que l’on choisit et personne n’a de pouvoir sur le jugement qui va être porté sur sa propre beauté extérieure.

 

Il faut comprendre que l’apparence et le physique sont deux notions sur lesquelles un individu sera jugé en permanence, et en tout premier, car c’est ce qui est visible d’abord. Aussi, l’apparence est constamment valorisée par la société et de façon très subtile : dans les publicités ventant tous types de vêtements et de sous-vêtements, dans les revues, par le biais de la haute couture qui fait défiler en majorité des mannequins répondant au culte de la minceur et de la perfection, mais aussi dans les émissions et séries télévisées. Vous l’aurez compris, le culte du corps parfait est partout, et il en résulte que la beauté extérieure passe avant la beauté intérieure, dans la plupart des cas.

 

 

 

Une beauté propre à chacun

 

La beauté intérieure est quant à elle un concept qui ne répond à aucune norme sociétale. Elle est propre à chaque individu dans la mesure où elle répond à un ensemble de qualités, comme la bienveillance, la générosité, la patience, la solidarité, l’empathie, l’écoute, l’altruisme, et bien d’autres encore. Etre une belle personne, cela se mesure autant à ce que l’on est mais aussi à ce que l’on fait.

 

La beauté intérieure est ainsi moins exposée, voire pas du tout, au regard des autres. Elle n’est pas visible et ne peut être jaugée que lorsqu’une personne cherche à vous connaître plus en profondeur. La beauté intérieure, c’est en fin de compte l’image que vous renvoyez aux autres de façon très indirecte, plus subtile et moins visible. Par ailleurs, il est intéressant de souligner que la beauté intérieure se forge également selon l’image que l’on a de soi-même.

 

Catherine Béhar, sophro-analyste, explique que la beauté intérieure est quelque chose avec lequel nous naissons, regroupant l’ensemble des qualités qui fait que nous sommes « bons » avec les autres et envers nous-mêmes.

 

Par ailleurs, tous ces aspects qui font de nous une personne belle de l’intérieur permettent non seulement de se sentir bien avec les autres et d’avoir des relations humaines satisfaisantes, mais ils permettent également de se sentir bien avec soi-même.

 

Pour résumé, il faut garder à l’esprit que si la beauté intérieure n’est malheureusement pas suffisante aux yeux  de la société, la beauté extérieure et un joli physique ne font pas tout. Prendre soin de sa beauté intérieure est par ailleurs fondamental pour se développer personnellement et progresser dans ses relations aux autres et à soi-même. Ainsi, il est vivement conseillé de la travailler pour la faire grandir, pour s’aimer soi-même, augmenter sa confiance en soi et son estime de soi.

 

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également