1er magazine audio audio audio de la Réunion et de l'Océan Indien

Interview de Sandrine Gilson « Malgré des renoncements, j’ai eu confiance en moi »

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Après des études de juriste tournées vers le droit en environnement, Sandrine Gilson s’emploie à accompagner les justiciables dans leurs démarches devant les tribunaux. Plus tard, elle renonce à ce métier qui ne lui convient pas. Elle confie à La Woman Mag : « Je ne me sentais pas assez aidante à trouver des solutions. Et puis, ce milieu est très violent. Je devais me blinder et j’avais le sentiment de devenir froide et insensible ; ce n’était pas moi ». Elle décide alors de passer le concours de la fonction publique territoriale afin d’accéder à un poste dans le domaine du développement durable. Petite fille de forestier, elle s’est toujours intéressée à ce domaine. Puis, elle passe responsable du service « protection et valorisation des espaces naturels de la Réunion ». Pouvoir contribuer à préserver la biodiversité d’un vaste territoire qui compte 100 000 ha de milieu naturel l’a rend fière. Elle déclare : « c’est un terrain de jeu très vaste et un défi connu ». Elle ajoute : « J’aime les gens et j’aime les accompagner ainsi que mon équipe. Mon métier permet la solidarité entre des personnes et des territoires. On a tous quelque chose à partager ». Sa fonction lui permet de manager une équipe, une politique et un budget, mais aussi d’aider les élus de la collectivité à prendre des décisions. Elle explique : « Je ne prends pas les grandes décisions, car ce n’est pas le rôle d’un fonctionnaire ; c’est le rôle des politiques. Mais, je souhaite faire passer des messages, d’assoir dans la durée des idées, des arguments pour aller vers des décisions. Je ne clos jamais un projet, qui peut un jour émerger ».

 

 

 

Le milieu dans lequel évolue Sandrine Gilson est plutôt masculin. Elle l’explique par le fait qu’il relève de la filière technique, filière longtemps privilégiée par les garçons, et demande des capacités physiques. Sandrine semble s’en accommoder parfaitement et apprécie de travailler avec des hommes. Elle étaye son ressenti ainsi : « Je le prends comme un défi à relever. Il faut oublier sa condition de femme pour prétendre à un poste et avoir confiance en soi. On aura gagné sur ce champ-là quand on arrêtera de se poser la question ». Toutefois, elle témoigne : « En tant que femme, je dois redoubler d’efforts avec une impression de devoir prouver mes capacités ». Sandrine encadre une vingtaine de personnes. Son secret de réussite dans le management est sa franchise tout en sachant y mettre les formes, son honnêteté, sa ténacité. Lorsqu’elle croit en un projet, elle va jusqu’au bout de ses idées. Elle confie : « La force des femmes réside dans une capacité à faire passer des messages rassurants et qui s’inscrivent dans la durée. Elles sont aussi peut-être mieux écoutées lorsque qu’elles alertent sur les questions liées à l’environnement ».

 

 

 

 

Maman de deux enfants, de 9 et 14 ans, elle a adopté une méthode de travail, qui ne déroge pas aux règles qu’elle s’est fixées. Elle s’est fait la promesse de ne jamais ramener de travail à la maison pour séparer sa vie professionnelle d’avec sa vie familiale. Elle souligne : « Je préfère faire des heures supplémentaires plutôt que de risquer d’envahir ma sphère familiale. Le travail n’a pas sa place à la maison et je reste disponible pour ma famille. C’est ma petite stratégie pour trouver un équilibre entre les deux sphères ».

 

 

 

Pour finir, Sandrine déclare que : « le travail paye, je n’ai pas fait de mauvais choix malgré des renoncements, j’ai eu confiance en moi et je suis assez fière de mon parcours ». Elle se définit comme une personne qui fait confiance en son instinct ; ce qui ne l’empêche pas d’avoir un certain sens cartésien, essentiel dans le métier qu’elle exerce.

 

 

Magali Pépin

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

A lire également

Comment avoir du charisme ?

Dans notre société actuelle, pour réussir et se faire une place, il faut pouvoir se démarquer des autres, et devenir un personnage atypique. Ceci ne