1er magazine audio audio audio de la Réunion et de l'Océan Indien

Comment parler d’argent en couple ?

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

« Vivre d’amour et d’eau fraiche » n’est que mythe, tout le monde le sait. Et le fait de dire « je t’aime » ne suffit pas pour avoir un heureux couple. Les histoires de revenu peuvent être source de disputes et occasionner des difficultés de couple. De ce fait, en parler même au début d’une relation, ou d’une vie commune présente beaucoup d’avantages. Pourtant, parler finances avec son conjoint ou sa conjointe peut parfois être une source de stress. Tout de suite, La Woman Mag vous présente les astuces pour parler d’argent en couple. C’est parti !

 

Comment aborder l’argent ?

 

Pour aborder la question de l’argent, vous pouvez opter une approche vue sous l’angle du partage de l’épargne ou de tout simplement de la répartition des dépenses. Parler de l’état de vos finances mérite une certaine attention. Pour vous aider, zoom sur quelques conseils.

 

Trouvez le bon moment

Mais surtout, commencer par trouver le bon moment. En effet, parler de budget familial et de son banquier au mauvais moment peut aboutir à des décisions hâtives que vous pourriez regretter plus tard. La discussion autour de la situation financière demande une attention particulière et en choisissant le bon moment, vous pourriez avoir une discussion plus constructive.

 

Adoptez la bonne attitude

Restez franc avec votre partenaire. Pour certaines personnes, les comptes bancaires ne se résument pas à la situation financière. La valeur peut également faire partie de l’équation. En cas de problème financier, opter pour la discussion, cela peut vous éviter une dette et un surendettement.

Préparez-vous également. Vous pouvez commencer par aborder le cas d’un ami et de fil en aiguille aborder votre propre situation. Et le point le plus important, faites preuve de tact pour éviter une crise dans le couple.

 

Restez calme et ouvert

L’argent fait partie des sujets sérieux dans un couple. Lorsque vous parlez avec votre conjoint, concentrez-vous sur un sujet à la fois. Mieux vaut résoudre les problèmes petit à petit et être sûr d’avancer au lieu de discuter de tout en même temps et finir par s’embrouiller.

Prenez également le temps d’écouter votre partenaire, et surtout respecter son point de vue. Accepter le fait que vous ayez différents points de vus. Les compromis dans un couple constituent de très bonnes choses, toutefois, cela demande du temps et des réflexions. Alors, restez ouvert à la discussion et surtout ne mettez pas la pression à votre partenaire.

 

La meilleure approche : comment répartir ses finances à deux ?

En couple, il ne s’agit pas de définir qui fait quoi ou qui s’occupe de quoi et de répartir les dépenses. Dans la majorité des cas, il s’agit d’un sujet tabou, plus que la sexualité. D’ailleurs, seulement 50 % des couples en parlent. Et c’est bien dommage surtout quand on sait que l’argent est souvent source de dispute. En discuter et trouver un point d’entente entraineront la solidité du couple.

La clé reste l’honnêteté, et c’est aussi la base d’un couple sain. Pour une harmonie conjugale et pour créer une vraie relation, la majorité des couples optent pour l’un des trois moyens proposés suivants. Cela offre une protection contre une crise conjugale, de surveiller les dépenses et d’économiser de l’argent.

 

Tout mettre en commun pour une bonne gestion :

Pour cela, les conjoints ouvrent un compte-joint. Tous les revenus seront versés dans ce compte par virement automatique. Les conjoints jouent la carte de la transparence et la gestion budgétaire se fait à deux. Cependant, il reste important d’en parler lorsqu’on est en couple, car si l’un des conjoints a l’impression que l’autre dépense trop, cela peut devenir une source de conflit. L’un des inconvénients majeurs de cette pratique est qu’en cas de divorce, il sera très difficile de prouver qui a payé quoi.

 

La répartition en fonction du salaire

Cette pratique se base sur le revenu net des conjoints. D’ailleurs, c’est la façon la plus équitable de répartir les dépenses si les revenus des partenaires sont très différents. La contribution des partenaires sur les dépenses mensuelles est calculée en fonction du revenu net. Prenons un exemple concret. Si A gagne 200 euros et B 100 euros, A payera deux fois plus que ce que B va payer.

 

Diviser les dépenses en moitié – moitiés

C’est aussi une pratique courante entre les couples. C’est la pratique idéale si et seulement si les revenus des partenaires sont plus ou moins les mêmes. Cependant, s’il y a une grande différence entre les salaires, cela pourrait très vite devenir problématique.

 

 

 

 

On choisit d’établir un budget pour la bonne gestion des dépenses à faire

Allier la finance personnelle et la finance familiale n’est pas une mince affaire. Surtout si chacun des partenaires a l’habitude d’être indépendant financièrement. Dresser un budget vous permettra de suivre vos dépenses et par la même occasion améliorer votre relation de couple.

 

Pourquoi opter pour un budget ?

Tenir ses comptes permet de contrôler son budget, d’améliorer ses finances et d’anticiper les dépenses. Puis cela permet également de ne pas dépasser son budget initial. La mise en place des budgets reste aussi une opportunité pour le couple de progresser ensemble. Cela aide le partenaire qui a le salaire le plus bas d’être moins stressé et de mieux gérer tout ce qui tourne autour de l’argent.

 

Les avantages d’un budget familial

Établir votre budget vous permet de faire une planification des dépenses pour face aux dépenses mensuelles et aux dépenses imprévues. Dans ce cas de figure, vous bâtissez un patrimoine unique. Il présente l’avantage de se projeter plus facilement sur des projets à long terme. Cela demande toutefois une très grande confiance entre les partenaires, une même vision commune et assure la solidité du couple.

 

Comment établir son budget domestique ?

Vous pouvez opter pour une feuille de calcul et monter un budget prévisionnel pour vous aider dans la gestion. Montez un tableau mentionnant vos dépenses fixes (loyer, eau et électricité, assurance voiture, écolages des enfants, gaz, abonnements, remboursement d’un prêt…), vos dépenses courantes et prévoyez les dépenses exceptionnelles. En optant pour cette approche, vous maîtrisez vos dépenses et évitez de très mauvaises surprises.

 

Partager sur facebook
Partager sur linkedin

Laisser un commentaire

Your email address will not be published. Required fields are marked *

A lire également

Votre rituel de pleine lune

18 janvier 2022   Cette première pleine lune de 2022 aura lieu à 03h50 et sera sous l’influence du signe du cancer.   Pourquoi faire